La magie des intérêts composés

 

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la magie des intérêts composés, la huitième merveille du monde selon Einstein. Comprendre ce mécanisme est essentiel pour réussir ses investissements. Et finalement peu de gens réalisent exactement toutes ses implications.

Rappelons le principe.

Vous investissez de l’argent qui vous rapporte des intérêts. Si vous réinvestissez ces intérêts, alors ils vont à leur tour produire des intérêts qui vont eux même produire des intérêts. La magie c’est que les intérêts se multiplient selon une fonction exponentielle. Et au bout d’un certain temps, les intérêts des intérêts deviennent plus importants que les intérêts de votre argent de départ. Vous avez purement et simplement créé de l’argent !

 

Comment en profitez?

  • La première règle pour en profitez consiste à laisser le phénomène agir.C’est évident mais si vous ne réinvestissez pas les intérêts de vos investissements (et que vous les dépensez) alors les intérêts ne vont pas se multiplier.
  • La deuxième règle est d’investir le plus tôt possiblecar c’est sur la durée que la magie opère. Au début l’effet est assez limité, et on peut être découragé. Mais avec le temps, l’effet « boule de neige » se met en place et dépasse largement l’effort initial.
  • La troisième règle c’est d’investir sur des placements avec un rendement élevé.Placer son argent sur un livret A (à 1,25% en janvier 2014) ne vous permettra pas de bénéficier de la magie car les intérêts seront trop faibles pour générer beaucoup d’intérêts

  • Alors concrètement quel impact pour mes investissements ?

    Selon moi, il faut éviter deux erreurs courantes qui découlent directement du fonctionnement des intérêts composés

  • La première erreur, c’est de laisser beaucoup d’argent sur les livrets ou sur des placements qui rapportent moins que l’inflation.
    Si le taux d’intérêt est trop faible alors votre capital ne peut pas se développer Et il voudra constamment compter sur votre épargne pour l’augmenter et compenser la perte de pouvoir d’achat causée par l’inflation.
  • La deuxième erreur, c’est de reporter l’effort d’épargne
    En se disant: « je verrais plus tard », « la retraite c’est dans longtemps », « ce n’est pas 100 euros maintenant qui vont faire la différence ».
    Bien au contraire, l’effort que vous faites aujourd’hui, sera minime par rapport au bénéfice que vous allez en retirer.
    Supposons par exemple qu’au lieu d’acheter un nouvel écran plat à 1,000 euros, vous placiez cette somme à 10%. Et bien au bout de 8 ans, vous aurez 2,144 euros (soit de quoi vous achetez 2 TV). Et même 10,835 euros au bout de 25 ans. Ces 10,835 euros rapporterons 1,083 euros d’intérêts par an et vous pourrez changer de TV tous les ans si vous le souhaitez !

Conclusion:

La magie des intérêts composés permet à l’investisseur patient de se constituer un capital important avec un faible capital de départ. A partir d’un moment, les intérêts vont même dépasser le capital investi !
Pour exploiter ce phénomène au mieux, il faut:
– Épargner tôt et laisser les intérêts faire des petits
– Épargner régulièrement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *