Au vu de cette première semaine, 2018 devrait être une année de hausse en Bourse

 

Quelle forme ! En trois jours, la Bourse de Paris a gagné plus de points qu’elle n’en a gagné en aucune autre semaine des huit derniers mois. La semaine qui vient de s’achever, première de l’année 2018, qui comportait quatre séances au total (la Bourse était fermée le 1er janvier), a en effet été la plus faste depuis l’euphorie post-élections présidentielles de début mai. Malgré un léger repli mardi, le Cac 40 enregistre un envol de 2,98%, ce qui n’est que légèrement inférieur à sa progression du 1er au 5 mai (3,13%).

Toute cela se passe dans des volumes d’échanges très réduits. Nettement inférieurs à la moyenne, ils n’ont totalisé que 3,4 milliards d’euros sur l’ensemble de la séance, vendredi. Néanmoins, selon les données agrégées depuis la création de l’indice français en 1987, une telle performance lors de la première semaine de l’année est signe d’une hausse sur l’année entière. Cela s’est vérifié dans 76% des cas. A l’inverse, une première semaine de baisse se traduit, dans 46% des cas, par une baisse sur l’année.

En fin de semaine, la tendance a été soutenue par des créations d’emplois moins nombreuses que prévu aux Etat unis. Les investisseurs ont par ailleurs salué la légère augmentation du salaire horaire, qui est toutefois conforme aux attentes alors que le chiffre du mois précédent a été révisé en légère hausse. Le marché se félicite également du repli de l’euro en réaction au léger ralentissement de l’inflation dans la zone euro à 1,4% sur un an en décembre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *